Comment apprendre le solfège tout seul ?

Comment apprendre le solfège tout seul ?

Si vous comptez vous mettre au piano ou à la guitare, alors l’apprentissage du solfège peut être un très grand atout pour vous faciliter la tâche. Néanmoins apprendre le solfège en autodidacte, c’est-à-dire tout seul, n’est pas chose aisée. Cela demande, hormis la patience et la motivation, une connaissance des pratiques musicales.

Qu’est-ce que le solfège et à quoi ça sert?

Remplacé dans les conservatoires par « formation musicale », le solfège est un ensemble de règles permettant la lecture et l’audition musicale. Généralement utilisé pour produire les partitions, il donne au musicien la possibilité de pouvoir jouer de la musique tout en lisant les notes. Avoir une très bonne maitrise du solfège peut être utile dans plusieurs cas comme :

  • Quand vous jouez dans un groupe ou dans une chorale : pour réussir à coordonner tous les musiciens de votre groupe, il est important qu’ils parlent tous la même langue : celle de la musique. Ainsi, en ayant les mêmes repères et les mêmes partitions, vous éviterez au groupe ou à la chorale de chanter faux, ou de sortir du tempo.
  • Quand vous n’êtes pas attentif au rythme : en respectant les règles et pratiques de la musique, vous éviterez de prendre de mauvaises habitudes comme perdre le rythme.
  • Quand vous souhaitez pousser votre maitrise musicale vers d’autres niveaux : vous avez envie de jouer du piano comme les grands musiciens, alors il faudra que vous puissiez comprendre les subtilités du langage. Pour cela, rien de mieux que l’apprentissage du solfège pour vous aider.
  • Quand vous ne souhaitez plus oublier une mélodie : vous est-il déjà arrivé d’avoir une mélodie incroyable dans la tête, et de l’oublier directement l’instant d’après ? si oui, alors pourquoi ne pas noter votre partition sur un papier. Vous n’aurez besoin que de quelques notions de solfège et le tour est joué.

Comment apprendre le solfège tout seul ?

Si vous comptez apprendre le solfège tout seul, « comme un grand », il est alors important que vous preniez au préalable vos dispositions.

D’abord, mieux vaut avoir un instrument de musique

L’une des premières règles si vous voulez apprendre le solfège, c’est de vous munir d’un instrument de musique comme le piano ou la guitare. En effet, le but de l’apprentissage étant de pouvoir lire les partitions et jouer en même temps les notes, vous pourrez vous habituer dès le départ à cette position.

L’utilisation des logiciels d’apprentissage du solfège

Pour débuter votre formation musicale en autodidacte, vous aurez besoin de bons manuels ou de logiciels pouvant vous aider à intégrer les bases du solfège. Parmi les logiciels les plus populaires, voici les 3 qui attirent notre attention :

  • Solfégis 2.0 : destiné aux vrais passionnés de solfège, cet outil est doté de plusieurs fonctionnalités comme un dictionnaire des termes théoriques, une bibliothèque de compositeur qui regroupe plus d’une centaine de compositeurs, un parcours libre pour vous exercer et d’un guide si vous avez besoin de conseils.
  • Crescendo : leader dans la formation musicale assistée par ordinateur, cet outil vous propose l’apprentissage du solfège à travers des jeux instrumentaux ludiques et très amusants. La plateforme propose aussi des documents pédagogiques pour vous aider dans votre apprentissage.
  • Solfe’art : ce logiciel est très complet. Il permet de gérer soi-même ses exercices, d’apprendre en ligne, et de suivre sa courbe de progression. Il est adapté pour tout type de musiciens.

Apprendre le solfège : un travail régulier

Comme pour toute activité, l’apprentissage du solfège demande beaucoup de pratique. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Ainsi, vous devrez multiplier les écoutes et travailler sur la théorie comme sur la pratique. Il n’y a que par ce moyen que vous deviendrez imbattable en matière de solfège.

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2022 The Vickers. All Right Reserved.
Mentions légales - A-propos