Apprendre la musique après 60 ans

Apprendre la musique après 60 ans

Pour plusieurs personnes, le troisième âge rime avec la limitation d’activités et la restriction de participation à des séances d’apprentissage. Or, contrairement à ces préjugés, il est tout à fait possible d’explorer d’autres horizons, comme celui de la musique par exemple, quand bien même l’on appartient désormais à la cours des séniors.

Il n’y a pas d’âge limite pour apprendre !

Il existe aujourd’hui des études qui se consacrent entièrement aux modalités d’apprentissage de la personne adulte, ce qui implique que pour cette catégorie de personnes, l’apprentissage est toujours possible. Apprendre d’un instrument ou tout simplement faire de la musique après 60 ans est une chose envisageable, même si l’on n’a jamais pratiqué de la musique antérieurement. Toutefois, il faut avouer qu’il plus aisé d’apprendre à son jeune âge qu’a 60 ans. Cela reste toujours possible cependant. Il suffit d’y mettre du cœur, d’être persévérant et très patient.

Comment s’y prendre ?

Généralement, pour apprendre de la musique, il est recommandé de s’inscrire dans une école de musique ou dans un conservatoire. Pour ce qui est des personnes du troisième âge, il existe des cours qui leur sont dédiés, avec une pédagogie adaptée à cette catégorie d’apprenants. De même, il est possible de prendre des cours particuliers chez soi avec un professeur ,ou même simplement avec des étudiants .Par ailleurs, l’évolution des TIC aujourd’hui offre une possibilité d’auto-formation dans la musique. Ainsi, même après 60 ans, l’on peut choisir apprendre à travers non seulement des cours en ligne, mais aussi des tutos disponibles ça et là sur le net. Il existe également des professeurs qui sont prêts à dispenser des cours en direct à travers des réseaux de communication comme Skype.

Quel instrument choisir ?

La musique est avant tout un art, et fait donc de ce fait , appel à de l’esthétique et à de la créativité. Parallèlement, il s’agit d’une affaire de préférence et de goût. C’est pourquoi les préférences de musique diffèrent d’un individu à un autre. Il faut alors avoir à l’esprit qu’il en est de même pour le choix de son instrument de musique. Bien que cela soit ainsi, il faut tout de même noter qu’il est peu recommandé pour ceux qui sont au soir de leur vie, d’opter pour certains instruments comme le violon ou l’alto. Ces derniers exigent en effet, non seulement une motricité très fine de la part du joueur, mais également une bonne oreille musicale. Des qualités qu’on ne retrouvent pas au premier plan au niveau de cette tranche d’âge, pour raison de sénescence des différentes articulations et de nombreuses fonctions organiques. Il est plutôt conseillé d’opter pour des instruments qui sont à priori plus accessibles. Il s’agit par exemple de la guitare, de la clarinette, du piano, du saxophone, de du ukulélé…Toutefois, il n’est pas exclu de se fier à ses préférences ;étant donné qu’il est plus facile de jouer d’un instrument que l’on a choisi soi-même.

Du coup, il est bien possible d’apprendre la musique après 60 ans. De nombreux moyens s’offrent aux personnes de cette catégorie pour exercer cet art.

Copyright © 2022 The Vickers. All Right Reserved.
Mentions légales - A-propos